OBSESSIVE DIETING !

- 2009 Suite de l'évolution

Je suis la première surprise mais je constate que malheureusement mon anorexie-boulimie évolue encore et pas dans le bon sens. 

Je n'arrive pas à comprendre pourquoi je n'arrive pas à trouver un juste milieu dans ma façon de me nourrir. Pourquoi je n'arrive pas à manger bien et en juste quantité comme il le faudrait. Ca me dépasse et ça m'énerve. 

Plusieurs fois alors que je me restreins, comme toujours, on me met un aliment interdit sous le nez (parce que je vais plus les acheter par moi-même). 
Je me dis : Bon je vais en prendre seulement 1 (biscuit par ex) et je m'arrête avant que ça ne dégénère en crise. 

Tu parles !!!!!!!!!!

J'en prends un. Je le bouffe. Et je ne m'arrête pas. Pourquoi? Parce que une fois que j'ai eu le goût de cette m*rde dans la bouche je ne pense plus qu'a ça. 
C'est monstrueux. 
Dernièrement je suis allée avec des amis. C'était cool. On s'amusait bien on parlait avec un coca zéro. Une amie amène des chips sur la table. Maudites !!!!

Tout à coup mon comportement changea. Je le sais. Je m'autoanalyse dans ces moments. La j'entends cette conne de Mia me dire. Aller une ça peux pas te faire de mal et c'est tellement bon avec la cigarette. Juste pour le goût. 
Ana intervient et me dit. Fait pas ça bon sang. Tu vas pas céder. Tu veux être maigre ou pas. Mange pas, mange pas, mange pas....

Une guerre éclate dans ma tête. J'écoute Mia et Ana. Je n'écoute plus mes amis, je ne vois plus ce que font les gens autour de moi. Je ne pense qu'a une chose c'est si je vais manger cette chips ou pas. 

Et bien ce que j'ai remarqué cette dernière année c'est que je ne peux pas manger même une minuscule chips sans que ça part en crise. 
Dès fois je démarre une crise en mangeant des fraises. 

Dans ma tête je me dis que c'est tellement bon que ça va forcément me faire grossir et je me dis que j'ai gâché ma journée. Je me haie. Je vais me faire vomir. J'arrive pas. (Parce que je n'arrive pas à me faire vomir si j'ai pas l'estomac rempli de chez rempli) Vomir 3 fraises c'est impossible pour moi même en buvant 15 litres d'eau. 

Après je veux me punir. Je me dis : Ah tu veux manger grosse féniasse. Alors bouffe et grossi. Tu l'auras mérité. Tu seras jamais maigre. Jamais. Aller bouffe....

Alors je mange et je me hais. Je sais qu'après je vais vouloir disparaitre, je pourrais pas me regarder dans un miroir. Je me sentirai honteuse*, sale*, moche*

Ces sentiments, je vis avec depuis mon enfance. Depuis les viols. 
A chaque fois c'est la même chose. 

Je ne peux pas manger de fraise, c'est trop bon pour moi. Je ne peux pas m'autorisé ça sinon je vais encore crisé et devoir ressentir ces horribles sentiments*

C'est comme ça que je pense maintenant et de plus en plus souvent. 
Avant je réfléchissais pas comme ça. Pas à ce point. 

Je part de plus en plus dans les extrêmes et ça me fait peur. J'ai perdu le contrôle d'un simple régime. 

Je voulais maigrir pour renverser la longue période de l'adolescence ou j'ai gardé le silence sur ce qui m'étais arrivé et ou j'avais tout fait pour être la plus laide possible. 

J'étais partie avec de bonne intention. Maintenant j'ai peur. Peur de ne pas pouvoir remanger normalement dans ma vie. Je ne sais plus comment faire pour manger. 
Je ne sais plus quoi mangé. Je mange jamais à des heures fixes. Je ne fais rien normalement. 




11/05/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres